MAROC SUD

Présentation

Présentation

Marrakech
Aït Barka
Tizi-n-Tichka
Ouarzazate
Boumalne
Dades
Todra
Zagora
Tamegroute
Anniversaire
Oasis Finnt
Tiffoultoute
Aït Benhaddou
Marché


About




MAROC SUD







Voir le diaporama.




Début janvier 2001, on est allé Jacky, José, et moi-même en voyage organisé au Maroc.
Le circuit, choisi tout juste 15 jours avant, est nommé 'Itinéraire Maroc Sud'.
non que l'on soit allé dans l'extrême sud du Maroc (le désert),
mais, c'était le circuit touristique le plus au sud
dans la région la plus habitée du Maroc (le nord).
Cela comprend Marrakech, Ouarzazate, et les trois vallées qui partent vers le sud.
Avec la traversée de l'Atlas, et un avant-gôut du désert.

Le voyage organisé, ben on fait pas ce qu'on veut.
On est balladé toute la journée en car entre les différentes attractions touristiques.
Ca parait pas très intéressant, mais, en fait, ces temps morts sont mis à profit
par le guide pour nous expliquer tout un tas de choses...

Entre autre, on nous explique la raison des différentes teintes du sol.
On retrouve le rouge pour le fer,
le jaune pour le zing, le vert pour le cuivre,
et le blanc... heu non, ça c'est la neige.
Ben oui, sur la chaine de l'Atlas au Maroc,
c'est comme chez nous dans les Alpes, il neige à 3000m en hiver.

En parlant de couleur, mis à part les tuniques et autres habits typiquement occidentaux
comme le jean, les gens portent des vêtements assez colorés et vif. Et cela tous les jours.
Malgré parfois les apparences de saleté de certains lieux,
les vêtements et les villes sont toujours, au contraire, très propres.

D'un point de vue infrastructure, les Français leur ont ammené les premières routes
et voies ferrées. Ce qu'ils ont réussit à entretenir et à déveloper seul plus tard.
Cette influence Française se voit partout, tous les panneaux de signalisation
sont doublés de panneaux en Français.
De même que toutes les administrations sont présentées en Arabe et Français.
Celle-ci étant la deuxième langue officielle.

Cette dualité Arabe/Français se retrouve donc aussi dans les langues parlées.
A de rares exceptions près, tous parlent courament le Français.
Il est vrai que le tourisme au Maroc est principalement Francophone,
Et c'est une ressource importante pour le pays...

On voit ainsi, dès que l'on s'arrête dans un village,
les plus petits venir en nombre "mendier" (souvent dans un Français hasardeux).
Ca on pouvait s'y attendre, mais peut-être pas qu'ils demandent aussi
autre chose que des pièces de monnaie.
Ils nous ont demandé aussi, souvent, des bonbons, stylos, feuilles, et autres choses pour l'école.
Cette pratique étant désormais interdite par le Roi du Maroc,
en ville, curieusement, les enfants ne nous prétaient aucune attention.

Une pratique que l'on retrouve aussi au Maroc est le marchandage.
Cette façon de faire m'énerve un temps soit peu,
mais ceci étant la norme Maroc, je me suis plié aux rêgles du "jeu"
avec plus ou moins de bonheur.
certains dans le groupe ont fait des affaires,
mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas de tout le monde.

Parmi tout ce que l'on peut trouver d'intéressant au Maroc, il y a les épices.
Il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs.
On en trouve dans toutes les ruelles du marché de Marrakech, une vraie caverne d'Ali Baba.
D'une grande qualité, et à des prix incomparables à ce qu'on trouve en France.
Imaginez un petit tas de poudre de cannelle, pur ...
... pur comme le sable de la dune de Tamegroute.

Imaginez, regardez les images, ou mieux,
allez-y !
Ca vaut le détour :-)